Qu'est-ce que l'épargne à long terme?

Tout comme les fonds d'épargne-pension et les assurances d'épargne-pension, l'épargne à long terme fait partie du troisième pilier de notre système des pensions. Cette forme d'épargne bénéficie donc également d'avantages fiscaux intéressants. Grâce à l'épargne à long terme, il est possible de se construire encore plus de réserves de pension. L'épargne à long terme est précisément conçue comme complément des autres formes d'épargne-pension.

 

Pour qui ?

 

L'épargne à long terme est un moyen de bénéficier de quelques avantages fiscaux dans certaines situations. Cette épargne n'est donc pas aussi intéressante pour tout le monde. L'épargne à long terme s'adresse avant tout aux personnes qui veulent épargner d'une façon sûre en vue d'un complément de pension, à ceux qui épargnent déjà pour leur pension (via un fonds d'épargne-pension ou une assurance d'épargne-pension) et qui sont déjà propriétaires de leur habitation (et qui ne peuvent donc plus déduire les frais de remboursement de celle-ci). Pourquoi ? Tout simplement parce que la rubrique de la déclaration d'impôts où vous devez mentionner l'épargne à long terme, sert également pour la déduction du remboursement du capital pour le crédit habitation. Celui qui rembourse un crédit hypothécaire, a donc déjà rempli son "panier de déductibilité fiscale". Pour cette raison, il lui est impossible de déduire son épargne à long terme. En d'autres mots, lorsque l'on n'a plus d'hypothèque, on peut utiliser l'épargne à long terme pour combler le vide de déductibilité et optimiser l'avantage fiscal.

 

Comment ?

 

L'épargne à long terme correspond en fait à l'assurance-vie classique individuelle. Elle offre une grande sécurité, car chaque prime versée est garantie. En outre, vous bénéficiez d'un taux fixe garanti sur toutes les primes que vous versez pendant la durée du contrat. Ainsi, vous savez à la fin du contrat exactement combien vous avez épargné. De plus, il peut y avoir une participation aux bénéfices. Cette participation bénéficiaire n'est cependant pas garantie et dépend des résultats de l'entreprise. Un autre avantage est la grande flexibilité : on détermine soi-même le montant et le moment de ses versements. Le plus grand avantage est bien entendu d'ordre fiscal. Nous y reviendrons.

 

Les conditions de la déductibilité

 

Il existe cependant quelques conditions pour cette déductibilité fiscale :

  • le contrat avec avantage en cas de vie doit avoir au moins une durée de 10 ans,
  • le contrat pour l'assurance-vie individuelle doit être conclu avant l'âge de 65 ans,
  • le preneur d'assurance doit être la même personne que l'assuré et doit également être le bénéficiaire en cas de vie,
  • seul le conjoint ou un parent jusqu'au deuxième degré entrent en ligne de compte, si un bénéficiaire en cas de décès a été désigné.

Il est également important de connaître le montant maximum de l'épargne à long terme en 2012. Nous y reviendrons.

Dans cet article
    Partagez cet article