Les indépendants et leur pension : il reste du pain sur la planche !

Le Baromètre de la Sérénité Financière de NN démontre que si de nombreux indépendants fournissent de gros efforts pour assurer la sécurité financière de leurs vieux jours  beaucoup d’autres, par contre, n'ont encore rien mis en place, ou presque.  Il est donc plus que temps, pour ces derniers, de commencer à épargner pour plus tard.  Dans cette optique, un plan financier personnel vaut de l'or.

nn_blogpost_pensioen_1200x628_003_fr.jpg

Vous êtes entrepreneur ?  Dans ce cas, vous avez l'habitude de prendre vous-même les choses en main.  En tant qu’indépendant, la sécurité financière est probablement une motivation importante.  Mais que constate-t-on ?  Le Baromètre de la Sérénité Financière de NN révèle qu'à peine la moitié des indépendants (51%) savent de combien d'argent ils auront besoin pour prendre confortablement leur retraite plus tard.  En d'autres mots, près d'un indépendant sur deux n'a pas d’idée claire du capital qu'il doit épargner pour passer ses vieux jours sans soucis financiers.  Frappant :  parmi les indépendants qui ont défini un plan financier, 73% savent de combien ils doivent disposer pour plus tard.  Plus un indépendant est au courant de cela, plus grande sera sa sérénité financière...

 

GettyImages-1222077715.jpg
Dans cet article
    Partagez cet article

    1.

    Des raisons de s'en faire

    “Un indépendant doit veiller lui-même à sa pension.”  Cela peut sembler un cliché, mais il y a un fond de vérité.  La pension moyenne versée à un indépendant est encore de nos jours bien plus faible que celle des salariés et, encore plus, que celle des fonctionnaires.  En tant qu'indépendant, mieux vaut épargner soi-même pour un capital de pension supplémentaire.  L'enquête de NN indique en tout cas que bon nombre d'indépendants ont compris le message :  42% déclarent qu'ils sont pleinement occupés à assurer financièrement leur avenir.  Les indépendants font donc bien mieux que les salariés (33%).  En revanche, 21% affirment en faire peu, ou ne rien faire du tout.  Il existe donc un groupe important d'entrepreneurs qui doivent encore être convaincus.

    Même si beaucoup d'indépendants font ce qu’il faut,  il a encore chez eux pas mal de points sensibles en matière de sérénité financière :

    • 48% s'attendent à ne pas avoir une vie confortable après leur retraite ;
    • 39% n'ont pas (encore) de plan de pension du deuxième pilier (via la société ou par des contributions personnelles) ;
    • 30% estiment que leurs efforts d'épargne pour leur pension sont insuffisants ;
    • 32% s'attendent à devoir continuer à générer des revenus au cours de leur retraite ;
    • 24% se font des soucis au sujet de leur situation financière pendant leur retraite ;
    • 19% ne possèdent pas de biens immobiliers. 

    2.

    Se constituer une pension complémentaire : quelques conseils pour les entrepreneurs

    Comment pouvez-vous, en tant qu'indépendant, vous préparer vous-même financièrement pour l'avenir ?  Nous nous faisons un plaisir de vous donner ces quelques conseils :

    3.

    Faites établir un plan financier personnel

    Un indépendant qui souhaite prendre ses précautions financières dans l'optique de sa pension, fait bien d'opter pour un plan financier personnel.  Un plan qui fera entre autres le point sur la situation financière actuelle et calculera le montant nécessaire au moment de la pension.  Il s’agira ensuite déterminer avec un courtier comment se constituer le montant nécessaire.

    33% des indépendants disposent déjà d'un tel plan.  Au sein de ce groupe, les indépendants qui ont du personnel (51%) sont mieux représentés que les entrepreneurs qui travaillent sans personnel (27%).  Lorsque l'on essaie de déterminer la raison pour laquelle certains n’ont pas établi de plan financier, il s'avère que bon nombre d'entre eux n'en voient pas l'utilité, qu'ils en savent trop peu ou qu'ils disposent de trop peu de moyens financiers.  Pourtant, un plan financier peut justement aider à maîtriser les budgets et le manque de connaissances au sujet d'un plan financier est facile à résoudre :  il suffit d’un entretien personnel avec un courtier en assurances pour tout savoir sur les éléments et les avantages d'un tel plan financier.  Bref :  si vous êtes indépendant, il existe peu ou pas de raisons de ne pas établir un plan financier.  Cela ne peut que vous aider à voir clair et à mieux préparer votre avenir.

    4.

    Commencez le plus tôt possible !

    Vous n'avez à l'heure actuelle pas encore (beaucoup) épargné pour votre pension ?  Prenez immédiatement rendez-vous avec votre courtier en assurances.  Plus vous commencez tôt à vous constituer une pension complémentaire, plus votre capital sera élevé au bout du compte.

    Testez vous-même votre sérénité financière

    Curieux de savoir ce qu'il en est de votre sérénité financière ?  Faites  le test ici.