À combien ma pension d'employé s'élèvera-t-elle ?

bbm_519518019_20.jpg

Le montant de la pension diffère beaucoup d’un statut à l’autre. La pension d’un fonctionnaire statutaire est en effet en moyenne trois fois plus importante que celle d’un indépendant ! Examinons-nous la catégorie “intermédiaire”, les salariés du secteur privé.

Pour les employés

Un salarié du secteur privé touche en moyenne une pension d’environ 1.200 EUR. C’est le montant que touchent réellement les salariés (en tenant compte des gens qui n’ont pas de carrière complète). Cela correspond plus ou moins à la moyenne générale dans notre pays. Vous pourrez lire plus à ce sujet dans le dossier de presse de l'enquête nationale des pensions 2019 de NN. Cette enquête démontre clairement qu'une majorité de nos concitoyens (56 %) ne compte plus sur l'État pour payer leurs pensions. Près de la moitié (46 %) d'entre eux s'attend à devoir continuer à gagner de l'argent après l'âge de la pension.

Beaucoup de gens sous-estiment également le montant de la pension dont ils auront besoin. Faites ici le test pour savoir combien il vous faudra en plus de votre pension légale.

Attention : à partir du 01/07/2019, la pension minimum garantie correspondant à une carrière complète pour un salarié est un peu plus élevée, à savoir 1.582,46 EUR (montant au taux famille) ou 1.266,37 EUR (pour un isolé) (index pivot 144,42).

Comment compléter ?

Pour les salariés du secteur privé, il existe heureusement le deuxième pilier du système des pensions. C’est pour eux la possibilité par excellence de compléter leur pension. Le deuxième pilier est une pension directement liée à l’activité professionnelle et constituée dans le cadre de cette activité. Elle est toujours facultative. Les assurances de groupe sont dans le cas des salariés l’exemple le plus connu d’une pension de ce type. La popularité du système est due au fait qu’elle est vraiment intéressante comme pension complémentaire pour le salarié, mais également au fait que ce système est fiscalement intéressant pour l’employeur.

Les salariés peuvent eux aussi faire usage du troisième pilier du système des pensions pour augmenter leurs rentrées au moment de la retraite. L‘épargne-pension et/ou l’assurance-vie/l'épargne à long terme sont donc intéressantes dans leur cas, aussi bien comme pension complémentaire, lors de la retraite, que fiscalement, au moment même. Et comme pour les deux autres statuts, le quatrième pilier, l’épargne individuelle libre ou les placements sans avantages fiscaux (comptes d'épargne, obligations, actions, etc.), est tout aussi importante pour les employés. Sans oublier le cinquième pilier, la fortune personnelle, dont l'habitation fait d'habitude partie.

Les salariés du secteur privé ne sont peut-être pas les pensionnés les plus favorisés, leur pension n’est pas loin de la moyenne nationale. Cela n’empêche qu’ils peuvent faire certaines choses pour veiller à ce que leurs vieux jours soient un peu plus confortables.


Découvrez les 6 types de futurs pensionnés et déterminez le vôtre.