Que coûte une assurance de groupe pour l'employeur ?

Imaginez qu'un employeur laisse le choix à ses employés :  l'augmentation de leur salaire brut d'un certain montant ou une assurance de groupe avec une prime de ce même montant.  Pour le salarié, la différence est claire :  l'assurance de groupe lui rapporte en net bien plus que l'augmentation de son salaire brut.  Mais quels sont les frais liés à une assurance de groupe pour l'employeur ?

GettyImages-840421008.jpg
Dans cet article

    Pourquoi une assurance de groupe est-elle avantageuse pour le salarié ?

    Une assurance de groupe est un moyen pratique, pour les employeurs, d'offrir une pension complémentaire à leurs travailleurs. Lorsque nous considérons le rapport entre le montant brut investi et le rendement net, une assurance de groupe apparaît alors plus intéressante qu'une augmentation proportionnelle du salaire brut. Autrement dit, le travailleur retire bien plus net, à terme, d'une prime de 100 euros pour une assurance de groupe que d'une augmentation de 100 euros de son salaire brut.

     

    Qu'y a-t-il dans une assurance de groupe ?

    Une assurance de groupe peut prévoir la constitution d'un capital-pension complémentaire, mais aussi diverses garanties d'assurance spécifiques  :

    • Une garantie décès :  l'assureur verse alors un capital, si l'employé décède avant l'échéance de l'assurance de groupe.
    • Un capital-décès supplémentaire en cas de décès suite à un accident.
    • Une garantie incapacité de travail et invalidité :  si l'assuré se retrouve en incapacité de travail, l'assureur lui versera une rente.
    • Une garantie exonération du paiement des primes :  si le salarié est en incapacité de travail, l'assureur prendra à son compte le paiement des primes de l'assurance de groupe.  De cette façon, le salarié continuera à épargner pour sa pension complémentaire, même s'il est en incapacité de travail.

     

    Qui paye les primes pour une assurance de groupe ?

    Pour toutes ces garanties (pension, décès, incapacité de travail, ...), l'employeur paie une prime à l'assureur-groupe. Le montant de cette prime est fixé par l'employeur. Les sociétés qui souhaitent commencer par une contribution plus modeste peuvent parfaitement le faire et il est également possible de faire payer une partie des primes par les travailleurs.

     

    À qui s'applique l'assurance de groupe ?

    On parle d'assurance ‘de groupe’. Il est donc important que cet avantage revienne à une catégorie donnée de travailleurs, ou à tous les travailleurs d'une même société. Plusieurs choix peuvent ici être faits en fonction du budget disponible de l'entreprise. Une assurance de groupe peut servir à attirer des travailleurs potentiels, mais peut aussi être utilisée comme instrument pour lier des travailleurs plus âgés et plus anciens à la société. Il est ainsi par exemple possible d'augmenter la prime en fonction de l'ancienneté du travailleur.

     

    Le coût et les taxes d'une assurance de groupe

    L'employeur paie une taxe (4,4 %) sur la prime et une cotisation ONSS (8,86 %) sur la partie de la prime pour les garanties Pension et Décès. Les assureurs peuvent aussi parfois compter des frais d'entrée et de gestion. La prime investie couvre les garanties dans la police (décès, incapacité de travail) et sert à la constitution d'une pension complémentaire. En règle générale, une assurance de groupe offre un rendement garanti et une participation bénéficiaire (qui est réinvestie), mais il est également possible d'investir en branche 23 (où le rendement dépend des fonds de placement sous-jacents).

    Un atout supplémentaire important pour l'employeur est que la prime de l'assurance de groupe est déductible fiscalement.

    Partagez cet article