La résilience sociale : un élément essentiel pour une vie plus longue et heureuse

Nous allons tous vivre plus longtemps.  Mais quelque positif que semble ce message, cela ne sera pas toujours simple.  Pour une longue vie heureuse et en bonne santé, il vous faut de la résilience financière, sociale, mentale et intellectuelle.  Comment cette résilience sociale s'exprime-t-elle exactement et comment pouvez-vous vous armer de façon optimale pour une vie plus longue ?

sociale_veerkracht.jpg
Dans cet article
    Partagez cet article

    L'Enquête Vivre plus longtemps

    Celui/celle qui entreprend aujourd'hui toutes les démarches nécessaires et qui investit dans son avenir, a une attitude plus positive envers une vie plus longue.  C'est ce qu'a démontré l'enquête Vivre plus longtemps.  Ces investissements ne doivent certainement pas être uniquement de type financier.  Il s'agit également de choses non matérielles, comme les relations avec les amis, la satisfaction au travail, une famille heureuse...  Comment veiller à ce que votre résilience sociale soit au zénith ?

    Le mot-clé : l'équilibre

    Le moteur d'une vie longue et heureuse en bonne santé est constitué de l'équilibre entre vous et les autres :  votre famille, vos amis et connaissances, et bien sûr aussi vos collègues.  Cet équilibre est également déterminé par les choix que vous faites ou que vous aller faire.  En effet, vous voulez avant tout mener la vie que vous voulez vraiment.  Mais peut-être cela concorde-t-il avec ce que les autres pensent et attendent de vous.  Trouver cet équilibre demande de la perspicacité et de la résilience.  C'est ce que nous appelons la résilience sociale.

    Pour commencer, un équilibre sain entre votre travail et votre vie de famille est une chose cruciale.  Vous pouvez en effet éprouver des sentiments positifs et négatifs, à la maison comme au travail.  Les membres de votre famille peuvent vous apporter du soutien et de la détente, mais ils peuvent aussi constituer une source de fatigue et de culpabilité.  Votre travail vous donne la possibilité d'être productif, d'apprendre de nouvelles aptitudes et de développer vos réseaux.  Par contre, l'environnement professionnel (votre patron, vos collègues, etc...) peut en outre conduire à du stress, des frustrations et/ou de l'ennui.  Il s'agit donc bien sûr de ressentir avant tout les effets positifs de votre famille et de votre travail.  À cette fin, il est important de faire les bons choix :

    • Quel travail exercez-vous ?  Les emplois de l'avenir présupposent beaucoup de travail d'équipe ; une forte collaboration avec et entre les collègues de votre propre département, ou des autres départements de votre entreprise.  Est-ce un travail que vous aimez, qui vous donne satisfaction et assez de défis ?  Ou la pression de votre boulot est-elle déjà aujourd'hui parfois beaucoup trop grande, enlevant tout le plaisir de votre travail ?  Avez-vous l'opportunité de continuer à vous développer, par exemple à travers des formations supplémentaires ou un travail d'équipe qui vous met au défi ?  Vous stimulez ainsi pareillement votre résilience intellectuelle.  On travaille rarement ‘tout seul’...
    • Comment les tâches et les rôles sont-ils distribués dans votre famille ?  Y a-t-il assez d'espace pour que chacun puisse se développer et y a-t-il un certain équilibre entre les partenaires ?  Il vaut mieux débattre à fond des changements avec votre conjoint, afin que vous connaissiez les attentes à l'avance. 
    • Comment répartissez-vous votre temps entre votre travail et votre famille ?  Comme tout le monde, vous consacrez de nombreuses heures par jour à votre travail.  Parvenez-vous à libérer suffisamment de temps pour votre famille, à côté de votre travail ?  Vos temps libres sont-ils des moments de qualité ?  Ou votre vie de famille est-elle gravement subordonnée à votre carrière ?  Vous devez en sortir ensemble !

    Les choix que vous faites ont un grand impact sur votre résilience sociale.  Si vous parvenez à puiser de l'énergie dans votre famille et votre travail, vous disposez déjà des ingrédients les plus importants pour vous sentir bien dans votre peau.  Vous serez motivé pour aller faire du sport, rencontrer des amis, suivre une formation supplémentaire...

    Plus de vitalité 

    La vitalité est une donnée importante dans le cadre de la résilience sociale.  Il ne s'agit pas seulement de se sentir bien physiquement, mais aussi mentalement.  Ce n'est pas une coïncidence si beaucoup de gens luttent contre le burn-out ou des problèmes similaires.  Les déséquilibres entraînent un manque de vitalité et transforment une taupinière en montagne insurmontable.  La vitalité est en premier lieu une question de résilience, mais c'est également une question d'énergie et de motivation.  Celles-ci vous aident à fixer vos objectifs et à les atteindre.  Une personne vitale est donc quelqu'un qui a de la résilience, de la volonté et la capacité à organiser sa propre vie d'une façon positive.

    Tenez compte de votre bien-être mental et social.  Si vous vous sentez un peu moins bien dans votre peau, recherchez-en la cause et faites-y quelque chose.  Si vous n'y parvenez pas seul, faites appel à votre famille, à vos amis ou à quelqu'un dont c'est le métier.  S'il est trop tard pour une approche préventive et si vous souffrez d'une dépression ou d'un burn-out, faites-vous accompagner par des spécialistes.  Leurs connaissances et leur expérience vous aideront à surmonter cette mauvaise passe et vous donneront en outre les aides pour faire les bons choix à l'avenir. 

    Avoir la possibilité de parler avec les gens, c'est toujours important.  Et pas seulement quand vous avez des problèmes, également quand vous allez bien.  Soyez ouvert à des amitiés solides et à des cercles de nouvelles connaissances.  Cela donnera un sérieux coup de pouce à votre vitalité !

     

    Êtes-vous déjà prêt aujourd'hui à vivre plus longtemps demain ?  Faites le test