4 idées fausses sur l'assurance solde restant dû

466450753.jpg

Lorsque deux partenaires achètent ensemble un bien immobilier et contractent un emprunt hypothécaire, l'assurance solde restant dû prévoit, en cas de décès d'un des deux, la prise en charge (d'une partie) de la charge d'emprunt restante par l'assureur. Il existe toutefois encore de nombreuses idées fausses sur les assurances solde restant dû. Voici les plus importantes, avec quelques explications.

1. L'assurance solde restant dû est une obligation légale.

C'est faux. Rien dans la loi ne vous oblige, au moment de contracter un crédit habitation, à prendre également une assurance solde restant dû, même si cela sera souvent très utile, voire indispensable. La banque pourra en outre vous obliger à prendre une assurance solde restant dû. Dans la pratique, la plupart des gens prennent donc une assurance solde restant dû au moment de contracter un crédit hypothécaire. Et c'est logique dans la mesure où cela pourra éviter bien des soucis financiers aux proches.

2. Assurer 50 % de la charge d'emprunt est suffisant

Si un des deux partenaires décède, le survivant se retrouvera alors avec un seul revenu. Mais les frais fixes, eux, resteront en grande partie inchangés et ne diminueront certainement pas de moitié suite au décès. Assurer 50 % du capital emprunté ne sera donc pas suffisant.

Si vous prenez une assurance solde restant dû, mieux vaudra assurer au minimum 75 % et même idéalement 100 % du capital emprunté. Si vous avez assuré 100 % du montant emprunté, la charge d'emprunt restante sera tout simplement annulée en cas de décès de l'assuré.

Bien sûr, cela signifie aussi que vous devrez toujours prendre une assurance solde restant dû pour les deux partenaires, éventuellement dans le même contrat.

Si vous modifiez à un moment donné votre crédit habitation (par ex. en cas d'adaptation du taux d'intérêt), il sera alors important de faire revoir votre assurance solde restant dû.

3. Une assurance solde restant dû coûte cher.

Pas forcément. Un assureur déterminera la prime de votre assurance solde restant dû en fonction de votre âge, de votre situation familiale et de votre style de vie. Le montant assuré et la durée joueront également un rôle. Si vous êtes encore relativement jeune et ne fumez pas, l'assurance solde restant dû restera très certainement très abordable ! 

Une assurance solde restant dû pourra du reste vous donner droit à un avantage fiscal. Votre courtier calculera tout ça pour vous et vous donnera les meilleurs conseils possible.

4. L'assurance solde restant dû doit être résiliée en cas de remboursement anticipé de l'emprunt.

Absolument pas. Vous pouvez parfaitement maintenir votre assurance solde restant dû à titre d'assurance décès pour ainsi protéger financièrement votre famille.


Découvrez ici les assurances solde restant dû de NN.