Un indépendant sur trois voit son chiffre d'affaires chuter de plus de 25 % pendant la crise

Les nouveaux résultats du Baromètre de Sérénité Financière[1] donnent un aperçu supplémentaire de la tranquillité d'esprit financière des indépendants. Les chiffres montrent que de nombreux indépendants ont des difficultés financières en raison de la crise du coronavirus.

Barometer 052021
Dans cet article
    Partagez cet article

    Pour la moitié des indépendants, le chiffre d'affaires a baissé depuis le début de la crise. Pour un indépendant sur trois, cela chute même de plus de 25%. 28% dépendent des mesures corona actuelles pour la poursuite de leur activité et 13% admettent avoir un risque de faillite. Néanmoins, en moyenne, les indépendants parviennent à maintenir leur tranquillité financière. Cela est dû en grande partie à leur épargne, à leurs bonnes connaissances financières et à leur approche financière orientée vers l'avenir.

    LES CHIFFRES EN BREF :

    • 50% des indépendants ont vu leur chiffre d'affaires diminuer depuis le début de la crise. 1 indépendant sur 6 (17%) a indiqué avoir rencontré des difficultés financières. Pour la moitié des indépendants, le chiffre d'affaires a diminué depuis le début de la crise. Pour 32% d’entre eux, cela chute de plus de 25%. Les travailleurs indépendants qui n'ont pas fait d’études supérieures sont particulièrement touchés. 42% d’entre eux indiquent voir le chiffre d'affaires baisser de plus de 25%.
    • Le soutien est indispensable. Au moment de l'enquête (mars 2021), 28% des indépendants ont indiqué qu'ils dépendaient des mesures corona actuelles pour la survie de leur activité. 13% disent qu'il y a un risque que leur entreprise ou société fasse faillite en 2021. Là encore, les personnes n'ayant pas fait d'études supérieures sont particulièrement vulnérables, ce pourcentage atteignant 27%.
    • Malgré une baisse du chiffre d'affaires, les indépendants conservent en moyenne leur sérénité financière. Pourtant, tout n'est pas si sombre. 32% des indépendants indiquent qu'ils ne rencontrent pas de difficultés financières à cause de la crise. Et la tranquillité d'esprit financière des indépendants reste, en moyenne, élevée (63,7/100). Seuls les retraités obtiennent un meilleur score (65,5/100).
    • Les travailleurs indépendants sont généralement mieux préparés financièrement. Ils s'attribuent un meilleur score en matière de connaissances financières que les salariés (39% s'attribuent un bon score contre 22% pour les salariés). Ils indiquent qu'ils sont plus susceptibles de préparer leur avenir financier que les salariés (42% contre 33%). Ils disposent également plus souvent de réserves d'épargne, de produits financiers ou d'autres investissements.

     

    En tant que travailleur indépendant, il existe heureusement un certain nombre de produits financiers qui peuvent vous protéger des périodes d'incertitude financière. L'assurance des chefs d'entreprise est l'une d'entre elles. Vous pouvez trouver plus d'informations ici.

    À PROPOS DU BAROMÈTRE DE SERENITE FINANCIÈRE

    NN publie le Baromètre de Sérénité Financière tous les six mois. Cet outil indique dans quelle mesure les Belges se sentent rassurés par rapport à leur situation financière et contient également des conseils concrets pour assurer une planification financière approfondie.

    Le baromètre prend en compte les craintes financières des Belges, ainsi que leur avenir financier, leurs connaissances et leur bien-être. Les enquêtes nationales sur le Bonheur (UGent-NN) de ces dernières années ont montré que la tranquillité d'esprit et la situation financière ont un impact important sur le sentiment général de bonheur des Belges. Le Baromètre de Sérénité Financière réunit ces deux éléments.

    VOICI LES SCORES DES ANCIENS BAROMÈTRES DE SERENITE FINANCIÈRE :

    • Mai 2020 : 60.1/100
    • Novembre 2020 : 59,7/100
    • Mai 2021 : 61,2/100

    Vérifiez votre propre sérénité financière

    Si vous voulez tester votre tranquillité d'esprit financière, faites le test sur https://www.nn.be/fr/serenite-financiere Vous y trouverez également de nombreux conseils pratiques.

     

    [1] Réalisé par le bureau d'études indépendant Indiville auprès de 1.285 Belges, dont 273 indépendants.