Comment établir mon plan financier? (vidéo)

gemoed_fr.png

La tranquillité d'esprit financière passe préalablement par un plan financier. Mais comment procéder ?

 

 

 

Un plan financier tient compte du patrimoine ainsi que des projets et plans futurs. Il permet  ainsi d’identifier les lacunes, les ajustements nécessaires et de s’assurer qu’il y a suffisamment de perspectives d'avenir.

L’analyse porte sur les avoirs, les revenus et dépenses, les risques en cas de maladie, d'invalidité ou de décès et, sur le montant de la pension. La situation financière est déterminante pour la réalisation des projets.

Voici un aperçu sur la façon d’élaborer votre plan personnel.

Posez-vous les questions suivantes:

1. Quelle est ma situation financière actuelle ?

  • Quels sont mes revenus ? Mes revenus professionnels mais également mes éventuels revenus locatifs ou revenus mobiliers tels que intérêts et dividendes ...
  • Quelles sont mes dépenses ? Quelles sont mes dépenses mensuelles de la vie quotidienne (enfants, nourriture, vêtements, loisirs ...) ? Quels sont mes frais fixes chaque mois, comme par exemple le remboursement mensuel de mon prêt hypothécaire ou mon loyer mensuel ? Ai-je d'autres prêts en cours, comme un prêt auto ou un prêt personnel ?
  • Quel est mon patrimoine actuel ? Suis-je propriétaire d’un bien immobilier ? Une maison familiale, une seconde résidence…? Quel est le solde de mon compte courant, de mon compte d'épargne, de mon éventuel compte à terme ou compte titres? Ai-je déjà constitué une épargne pour les dépenses imprévues ?

2. Quels sont mes projets à court ou long terme?

  • Quelle est ma capacité d’épargne chaque mois ?
  • Quels plans d’avenir ai-je pour moi-même et pour ma famille ? Quels sont les rêves que je souhaite réaliser au sein de mon ménage ?
  • Quel sera le montant de ma pension légale ? Ce montant sera-t-il suffisant pour maintenir mon niveau de vie après ma pension ?

Si tel n’est pas le cas, il faudra suppléer par une épargne personnelle. Mais à quelle hauteur ?

  • Estimez le capital dont vous aurez besoin après votre retraite. Lors de ce calcul, il est préférable de supposer que vous vivrez longtemps, par exemple 90 ans. Vous pouvez ainsi calculer le nombre d'années pendant lesquelles vous serez retraité.
  • Faites ensuite une estimation de ce dont vous aurez besoin par mois pour maintenir votre niveau de vie pendant votre retraite. Supposons qu'en plus de votre pension légale, vous ayez encore besoin de 1.500 € par mois pour maintenir votre niveau de vie d’avant la pension. Il vous faudra épargner un montant de 414.000 € (23 ans entre 90 et 67 ans x 12 mois x 1.500 €)!

Astuce: "mypension.be", le portail en ligne des pensions, vous donne l’aperçu de ce que vous pourrez attendre en matière de pension légale lorsque vous prendrez votre retraite. Vous y consultez également le capital que vous avez déjà constitué grâce à la pension complémentaire via votre employeur ou votre activité d’indépendant.

3. Ma famille, mes revenus et mes biens sont-ils bien protégés?

  • Ai-je une assurance vie et / ou une assurance groupe ?
  • De quel revenu pourrai-je encore disposer si je tombe malade demain ?
  • Mes investissements sont-ils protégés contre l'inflation ? Estimez le rendement de vos investissements et tenez compte de l'inflation.
  • Combien de droits de succession mes héritiers paieront-ils ? Les dispositions de la loi sur la succession légale vont-elles dans le même sens que mes souhaits ? Ai-je la possibilité de m'en écarter ?
  • Qu’en est-il de ma propre entreprise? De son éventuelle revente ou transmission dans le futur ? 

Elaborer un plan financier n’est pas une tâche ponctuelle. Ce plan doit être régulièrement (ré)évalué et adapté en fonction de l’évolution de la situation financière et familiale. Votre situation financière peut par exemple changer parce que vous gagnez plus ou recevez un héritage ou un don de vos proches. Votre situation personnelle évolue également au fil du temps. Veillez à revoir soigneusement votre plan de façon régulière.

Un plan financier tient compte de vos souhaits, vous donne un meilleur aperçu de votre situation personnelle, vous montre les possibilités, mais aussi les risques. Plus de contrôle sur la situation financière peut mener à une meilleure tranquillité d'esprit.

Un courtier indépendant peut vous aider dans votre démarche.