Puis-je travailler comme salarié en tant qu'indépendant ?

La question peut sembler un peu bizarre. Il s'agit en effet deux statuts apparemment contraires. Ou bien, on est indépendant, ou bien, on est salarié. Comment est-il possible de concilier les deux ?

 

bbm_gettyimages-639618140.jpg
Dans cet article

    Une question de statut

    Ce n'est pas impossible, mais la question est bien sûr de savoir : sous quel statut travaillez-vous ? Tout dépendra de la réponse à cette question. En d'autres termes : quel est votre statut principal ? Votre statut principal est le statut pour lequel vos cotisations sociales sont payées et dont dépendent vos droits sociaux.

     

    Travailler comme salarié en tant qu'indépendant à titre principal...

    Si vous êtes indépendant et que vous payez vos cotisations sociales, rien ne vous empêche d'exercer une autre activité pour gagner un peu plus. Tout comme un salarié peut être indépendant à titre complémentaire, un indépendant peut, lui aussi, exercer une activité secondaire. Un simple exemple : Pierre est indépendant, il tient un magasin d’informatique. Mais quand celui-ci est fermé, il donne un certain nombre d'heures d’informatique en cours du soir, pour compléter ses revenus. 

    Cette activité ne peut cependant pas être prédominante. D'une part, cela peut être nuisible à son activité d'indépendant - personne ne peut être en même temps à deux endroits - d'autre part, cela peut rapidement devenir plus intéressant de laisser tomber son activité d'indépendant à titre principal pour devenir salarié à titre principal et indépendant à titre complémentaire. Être salarié entraîne en effet un grand nombre d'avantages sociaux (pension, assurance-maladie, allocations de chômage, etc.) auxquels les indépendants n'ont pas droit.

     

    ...ou comme salarié et indépendant à titre complémentaire ?

    Pour cette raison, vous devez vous poser la question de savoir s'il ne serait pas plus intéressant de devenir salarié à titre principal et indépendant à titre complémentaire. Être indépendant à titre complémentaire signifie que vous travaillez au moins à mi-temps pour un employeur. comme la plupart des salariés travaillent en fonction d'une semaine de 38 heures, il suffit donc d'avoir un contrat de travail d'au moins 19 heures, pour pouvoir exercer une activité secondaire. Beaucoup dépendra bien sûr du contrat proposé. S'agit-il d'un emploi à temps plein ou à temps partiel ? Le contrat est-il à durée déterminée ou indéterminée ? La situation peut également entraîner des problèmes, si l'activité en tant que salarié est plus ou moins la même que celle que vous exercez comme indépendant (risque de conflit d'intérêts). S'il s'agit d'activités totalement différentes, ce risque n'existe pas. Il est nécessaire de bien peser les avantages et les inconvénients. Un salarié bénéficie d'avantages que l'indépendant n'a pas et l'indépendant à titre complémentaire paye des cotisations bien plus faible. D'autre part, votre emploi en tant que salarié peut être nuisible à votre activité d'indépendant, et vous perdez une grande partie de votre indépendance. Évaluez laquelle de vos activités vous offre la plus grande sécurité de travail.

     

    Cartes sur table !

    En tout cas, une chose est sûre. Tout le monde doit être au courant de tout : votre employeur doit clairement savoir que vous travaillez en tant qu'indépendant, et tous vos revenus doivent être déclarés.  Si vous changez de statut et devenez indépendant à titre complémentaire, vous devez le déclarer à temps.

    Il est donc parfaitement possible de travailler comme salarié en tant qu'indépendant. Vous devez cependant vous poser la question de savoir quelle formule est la plus intéressante dans votre situation.


    Indépendant ? Veillez grâce à NN à une solide protection sociale pour vous et vos proches.


    Pour en savoir plus :

    Partagez cet article