La sérénité financière est loin pour de nombreux Belges

Sérénité

Le Baromètre de Sérénité Financière de l’assureur-vie NN révèle que plus de 1 Belge sur 4 présente des signes d’inquiétude au niveau financier. 80% des Belges s’attendent à une nouvelle crise financière alors que plus de la moitié d’entre eux ne pourra compter sur son épargne que pendant maximum 3 mois en cas de problème. Une meilleure connaissance de votre situation financière et le respect d'un plan financier peuvent renforcer votre tranquillité d'esprit.

La crise du coronavirus a un impact économique important : en dépit des mesures de soutien du gouvernement, quelque 180.000 travailleurs risquent de perdre leur emploi à court terme1. Parallèlement, 1 indépendant sur 6 craint la faillite ou la cessation de son activité2. L'étude de NN, réalisée par l'agence de recherche indépendante Indiville auprès de 2.076 Belges entre 18 et 79 ans, montre que cette crainte touche en réalité une bonne partie de la population : 80% des Belges s'attendent à une nouvelle crise financière, et cela alors que plus de la moitié d’entre eux ne pourra puiser dans son épargne que pendant maximum 3 mois en cas de coup dur et que certains n’ont pas la moindre idée des réserves d’argent dont ils disposent.

Baromètre de Sérénité Financière

Tous les 6 mois, NN publie le Baromètre de Sérénité Financière. Cet outil montre dans quelle mesure le Belge est à l’aise par rapport à sa situation financière et propose également des conseils pratiques pour assurer une planification financière approfondie. Le baromètre tient compte des craintes financières du Belge, mais aussi de son avenir financier, de ses connaissances et de son bien-être. Ces dernières années, les Enquêtes Nationales du Bonheur (UGent-NN) ont montré que la tranquillité d'esprit et la situation financière ont un impact important sur le bonheur général des Belges. Le Baromètre de Sérénité Financière rassemble les deux éléments.

Quel score ont obtenu les 2.076 participants au Baromètre de Sérénité Financière ? En moyenne, ce score s’élevait à 60 sur 100. Pas mauvais en soi, mais avec toutefois une jolie marge de progression. Ainsi, plus de 1 Belge sur 4 obtient un résultat inférieur à 50 sur 100. Quelles conclusions pouvons-nous tirer des résultats du Baromètre de Sérénité Financière ?

  • Entre 35 et 49 ans, il est très difficile d’être serein sur le plan financier.
  • Plus nous prenons de l’âge, plus nous gagnons en sérénité financière.
  • Les hommes obtiennent une moyenne de 61,3 sur 100, les femmes un peu moins avec 58,9 sur 100.
  • Il existe également des différences entre les régions : les Flamands ont un score moyen de 62,8 sur 100, les Bruxellois 58,7 et les Wallons 55,6.

Pour accroître cette sérénité financière et être mieux préparé en cas de revers financiers, il est essentiel de mieux planifier. Seuls 30% des Belges disposent d'un plan financier qu'ils suivent de manière effective.

Évaluez vous-même votre sérénité financière

Vous voulez savoir où vous vous situez en termes de sérénité financière ? Faites le test sur https://www.nn.be/fr/serenite-financiere. Vous y trouverez également de nombreux conseils pratiques.

Une nouvelle enquête pour le Baromètre de Sérénité Financière est prévue en septembre. Nous vous tiendrons bien entendu informés.