Vivre une vie longue et heureuse n’est envisageable que si notre système de sécurité sociale, l’organisation du travail et notre schéma de vie évoluent

04/02/2021

 

Bruxelles, le 4 février 2021 - Entre septembre et décembre, 10.000 Belges se sont penchés sur la question de l’allongement de l’espérance de vie. Car celle-ci augmente à un rythme considérable. Selon le Bureau fédéral du plan, la proportion de personnes de plus de 67 ans sera de 24 % en 2070, contre 17 % en 20192. Et cela a des répercussions majeures sur notre société. Mais que faudrait-il réellement changer pour faire d’une vie longue et heureuse une réalité ? L’assureur vie NN et le bureau
de recherche indépendant Indiville ont posé la question à 10.000 Belges. Les analyses font ressortir trois priorités : la manière dont nous travaillons, la manière dont notre système de sécurité sociale fonctionne, la manière dont nous structurons notre vie (études, travail, pension). Ces différents éléments doivent être adaptés, en tenant compte de l’augmentation de notre espérance de vie. En outre, les répondants ont également fait part de la manière dont ils envisagent ce changement. Les
suggestions comprennent notamment une semaine de travail de quatre jours et une vie en plusieurs étapes. Des experts nationaux et internationaux donnent leur avis.

Lisez ici le dossier complet. (498.52 KB)