Une carrière plus longue n’est-elle envisageable que pour les détenteurs d’un diplôme de Master ?

23/12/2020

Avec « Vivre plus longtemps », NN entame un projet de participation citoyenne et cherche à savoir si les Belges sont prêts à vivre une vie (plus) longue. Une étude préliminaire montre qu’il y a encore du travail.

La satisfaction au travail est essentielle pour une carrière plus longue.

Les personnes qui aspirent à une pension complète devront travailler pendant 45 ans. Nous devrons donc tous rester actifs plus longtemps. Mais cela ne va pas de soi pour tout le monde. Certaines caractéristiques spécifiques liées à l'emploi déterminent si nous voulons ou non exercer notre métier (plus) longtemps. C’est ce qui ressort d’une étude autour du fait de ‘Vivre plus longtemps’, menée auprès de 1.500 Belges par le bureau d’étude indépendant Indiville, à la demande de l’assureur vie NN. Les personnes qui ont un job monotone ou peu de contacts sociaux dans le cadre professionnel, ne souhaitent pas travailler plus longtemps. Il existe également une différence entre les personnes hautement et plus faiblement qualifiées. Et la crise du coronavirus ne fait que renforcer cet écart. Les personnes qui aiment leur travail sont prêtes à mener une carrière plus longue.

Lisez le dossier complet ici. (270.2 KB)