La deuxième vague de coronavirus pèse sur le bonheur des Belges.

23/01/2021

Bruxelles, le 23 janvier 2021 – La deuxième vague de coronavirus fait baisser la satisfaction de vie et le bien-être général des Belges. Il ressort des nouveaux résultats de l’Enquête nationale UGent-NN du Bonheur que notre bonheur connaît une baisse significative par rapport à la première vague et à la période pré-Covid. Différents facteurs liés au bien-être tels que la joie de vivre, la tranquillité d’esprit et un sentiment d’autonomie ont en effet diminué par rapport à la première vague, alors que la solitude et la dépression notamment connaissent une hausse significative. Un point plus positif reste l’appartenance sociale, qui continue à augmenter légèrement depuis la première vague et dont on sait qu’elle est un facteur protecteur pour notre bonheur.

Lisez le dossier complet ici. (341.91 KB)