Vous consultez notre site web en tant que :

En cas de décès de leur partenaire, la moitié des femmes âgées de 35 à 49 ans sont financièrement vulnérables

02/05/2022

3 mai 2022 - Le Belge considère sa famille comme son bien le plus important. Mais contradictoirement, ce n'est pas ce qu’il assure. Nous nous protégeons principalement pour les choses matérielles. C'est ce qui ressort des nouveaux résultats du Baromètre de Sérénité Financière de l'assureur vie NN, réalisé par le bureau d'études indépendant Indiville auprès de 6.463 Belges entre 2020 et 2022. Il semble que les Belges ne savent pas comment protéger leur famille contre les difficultés ou les pertes financières. L’étude révèle également que la moitié des femmes âgées de 35 à 49 ans s'inquiètent du maintien de leur niveau de vie en cas de décès de leur partenaire. Le contraste avec les hommes de la même tranche d'âge est frappant. Là, seuls 20 % ont indiqué qu'ils ne seraient pas en mesure de maintenir le même niveau de vie en cas de décès de leur partenaire. Selon l'assureur vie NN, la conversation sur la protection de la famille doit avoir lieu plus souvent pour protéger la sérénité financière des Belges.

 

dossier_de_presse_-_barometre_de_la_serenite_financiere_mai_2022.pdf (211.23 KB)