Les produits des branches 21, 23 et 26 sont-ils fiscalement déductibles ?

Les assurances-vie et épargnes-pension peuvent revêtir différentes formes : avec rendement garanti (branche 21), avec rendement variant en fonction des fonds de placement sous-jacents (branche 23) ou même des produits de capitalisation (branche 26). Mais qu'en est-il de l'avantage fiscal dans ce cadre ?


Branche 21

Les primes pour votre assurance-vie individuelle de la branche 21 sont déductibles fiscalement jusqu'à concurrence de 2.200 € (année de revenus 2012), avec un avantage fiscal équivalant à 30 % (+ taxe communale) de la prime. Contrairement à l'épargne-pension, la prime maximale donnant droit à un avantage fiscal dépendra toutefois de vos revenus professionnels imposables. Tenez compte également du fait que si vous avez déjà un emprunt hypothécaire en cours, celui-ci réduira d'autant votre marge fiscale pour bénéficier d'un avantage fiscal dans le cadre d'une assurance-vie.

Branche 23

Les primes pour un produit de la branche 23 ne sont pas déductibles fiscalement, sauf s'il s'agit d'une assurance épargne-pension (cf. infra).

Branche 26

Un produit de la branche 26 est en fait un produit de capitalisation. Les primes en tant que particulier ne sont pas déductibles fiscalement.

Épargne-pension

L'épargne-pension permet de bénéficier d'un avantage fiscal dans le cadre des branches 21 et 23. La prime maximale est fixée à 910 euros par an. Ce maximum est indépendant de vos revenus professionnels et n'est pas comptabilisé avec votre emprunt hypothécaire.

Dans cet article
    Partagez cet article