« La crise nous a donné l’opportunité de nous réinventer financièrement » - Atelier de la Rose

Laurence Wens est artisan fleuriste et fondatrice de l’Atelier de la Rose à Bruxelles. Proposant des créations florales douces et pétillantes à la fois, l’Atelier de la Rose a vécu une année 2020 agitée : boutique fermée, commandes d’entreprises en baisse, … Mais c’était sans compter sur la détermination de Laurence, qui a su garder la tête froide, défier sa créativité et continuer à travailler pour atteindre ses objectifs. Nous avons discuté avec Laurence de son parcours d'entrepreneur.

Atelier de la Rose
Dans cet article
    Partagez cet article

    Les travailleurs indépendants traversent une période de turbulence. Comment la vivez-vous ?

    L’incertitude du début de la première vague n’a pas été facile. À l'époque, nous savions à peine ce qu'était le coronavirus, et encore moins qu'il allait régir nos vies. Notre boutique a fermé, et nous avons eu beaucoup de craintes quant à l’avenir de l’atelier. Mais nous avons aussi vu une opportunité ! Dès que nous avons eu la confirmation que les livraisons étaient encore possibles malgré le confinement, nous avons mis les bouchées doubles. Nous avons refait notre site internet, réorganisé nos livraisons, intensifié notre présence sur les réseaux sociaux. Cela nous a obligé à tout revoir, à nous remettre en question à 100%, mais tout s’est fait naturellement. J’ai estimé qu’on avait un rôle à jouer dans une période si complexe, nous étions un relais positif entre les personnes. Nous n’avons pris aucune commission sur les livraisons pendant cette période. Du jour au lendemain, les demandes de livraisons ont fortement augmenté, notre réorganisation a généré beaucoup de visibilité sur les réseaux sociaux. C'est ainsi que nous avons atteint de nouveaux clients.

    Et puis il y a eu le deuxième confinement ?

    Cette période a été plus difficile. Passé l’incertitude de la première vague, les gens étaient plus inquiets, les rues étaient fermées, les gens offraient moins de fleurs, … mais l’Atelier de la Rose a continué à bien fonctionner malgré tout. Notre présence sur les réseaux sociaux y a beaucoup contribué. Malheureusement, beaucoup de fleuristes ont dû fermer la porte car ils n’ont pas cru au fait de se recycler dans le digital et les réseaux sociaux pendant le confinement. Nous constations aussi beaucoup de solidarité entre les indépendants. Nous collaborons régulièrement avec d'autres entreprises locales ou indépendants pour organiser des concours. De cette façon, nous partageons la clientèle et atteignons un nouveau public.

    Quelle est votre tranquillité d'esprit sur le plan financier ?

    C’est la passion qui me guide dans mon travail, mais le côté financier est indispensable à la bonne réussite d’une société. Les indépendants ont de meilleures connaissances financières car ils doivent tout apprendre seuls, mais ça n’est pas toujours facile. C’est d’ailleurs pour ça que dans la plupart des start-up actuelles, il y a toujours un responsable financier. Un programme de création d’entreprise solide et de bonnes connaissances financières sont essentiels pour maintenir une tranquillité d’esprit sur le plan financier.

    Le Baromètre de Sérénité financière montre que les indépendants obtiennent des résultats remarquablement meilleurs en matière de connaissances financières. Quel est votre niveau d'éducation financière ?

    Lorsque j’ai commencé, je n'avais pas beaucoup d'expérience ou de connaissances financières. J’ai pris soin de m’entourer de bonnes personnes qui peuvent m’aider au quotidien dans la gestion financière de l’atelier. 

    Enfin, avez-vous des conseils à donner aux autres indépendants ?

    1. Demandez de l’aide, soyez bien entouré. Parlez à d'autres indépendants et échangez vos connaissances.

    2. Restez créatif et flexible. Nous ne devons pas compter sur un retour à la normale rapide.

    3. Trouvez la sérénité. Croyez en votre projet et ayez confiance.
    4. Ne perdez jamais espoir. L'envie d'entreprendre l'emporte sur la peur de l'échec. Suivez ce désir !

     

    En recherche d'autres conseils ? Lisez les conseils de NSI ici. [VL1] 


     [VL1]Link naar blogpost NSZ