4 Belges sur 5 s'attendent à une nouvelle crise financière ... mais ne s'en inquiètent pas beaucoup

blog_fin_happy_fr

Une étude de NN, réalisée par le bureau de recherche Indiville auprès d'un peu plus de 2 000 Belges, montre que pas moins de 83 % de nos compatriotes s'attendent à une nouvelle crise financière. Des chiffres inquiétants ... mais, chose assez surprenante, les Belges ne se soucient pas trop de leur situation financière personnelle. Plus encore, depuis le début du confinement, ces préoccupations se sont apaisées, peut-être grâce aux mesures de soutien lancées par le gouvernement.

Cependant, nous ne devons pas oublier que l'impact économique exact du coronavirus n'est pas encore connu. Le groupe de gestion des risques économiques (ERMG) prévoit que l'activité des entreprises belges chutera de 33% en 2020 suite à Covid-19. Cela entraînera sans aucun doute un certain nombre de restructurations et de faillites, avec pour conséquence des pertes d'emplois. Lié au fait que les mesures de soutien public sont limitées dans le temps, il est important pour les entreprises et les individus d'anticiper cela.

Comment gérer cette situation en tant que particulier ? Nous vous donnons quelques conseils :

  • Faites établir un plan financier personnel par un spécialiste, par exemple un courtier d'assurance.
  • Créez un coussin financier pour les dépenses imprévues.
  • Souscrivez à des polices d'assurance qui protègent votre famille contre les conséquences financières d'une perte d'emploi ou d'un décès soudain.
  • Vous voulez investir ? Profitez de tous les avantages fiscaux possibles. Il est souvent très intéressant de répartir votre investissement, par exemple par des dépôts mensuels. Ainsi, vous n'avez pas à craindre de choisir le mauvais moment pour investir.
  • Pensez à un transfert fiscalement avantageux de vos biens en temps voulu.

 

Vous voulez en savoir plus ? Lisez le dossier de presse complet de NN ici.