Le compte courant d’associé, de quoi s’agit-il ?

Nous pensions qu’il pouvait être intéressant pour nos lecteurs d’en savoir plus au sujet du compte courant d’associé. De quoi s’agit-il ? Qu’entend-on par là ?

Ce que le “compte courant d’associé” n’est pas

Pour plus de clarté, il est nécessaire d’expliquer tout d’abord ce que l’on n’entend pas par un compte courant d’associé. Il ne s’agit pas d’un simple compte courant, dont la définition est, si l’on en croit le dictionnaire Robert, un « compte ouvert entre deux personnes physiques ou morales qui conviennent de transformer leurs créances et leurs dettes réciproques en articles de débit et de crédit dont le solde sera seul exigible. »  Le compte courant bancaire est un tel compte entre un client et sa banque. 

Ce que l’on entend par “compte courant d’associé”

Le compte courant d’associé dont il est question ici, est une créance ou une dette qu’un associé a envers sa société, en dehors de l’apport dans le capital. En d’autres mots, il s’agit du compte de bilan sur lequel on comptabilise aussi bien les crédits que vous avez envers votre société, que les dettes que vous avez envers elle.

Un associé/actionnaire/chef d’entreprise/gérant peut emprunter de l’argent à sa société, mais il peut aussi lui prêter de l’argent. Les 2 choses sont possibles, en fonction de la situation. Le compte courant d’associé est un état dans la comptabilité où sont repris, sous “créances diverses”, les dettes et créances mutuelles entre les associés et la société.

Crédit et débit

Le côté du crédit mentionne les avances faites à la société : rémunération, loyer, factures, intérêts du solde créditeur, etc. payés par l’associé. Du côté du débit, on note les retraits, les factures pour les avantages de toute nature, les intérêts sur le solde débiteur, etc. payés par la société pour l’associé.

Les dettes et les créances sont compensées, de sorte que seul le solde exprime la situation du compte courant d’associé: un solde débiteur est une créance de la société envers l’associé, un solde créditeur est une dette de la société envers l’associé. De nombreux chefs d’entreprise ont un tel compte courant d’associé dans leur société. Ceci peut même être transposé dans un contrat écrit, bien que cela ne soit pas nécessaire, ni même usuel.

Maintenant que nous savons ce qu’est un compte courant d’associé, et qui peut en faire usage, il nous faut en examiner les avantages et les inconvénients, les opportunités et les dangers.