L'assurance de groupe est-elle la nouvelle voiture de société ?

Le belge actif est tout à fait favorable à l'extension du deuxième pilier. Le deuxième pilier est le capital pension complémentaire via l'employeur ou la société, comme une assurance de groupe, un fonds de pension, une PLCI ou un EIP.

Capital pension complémentaire universel 

De plus en plus de gens (56%) trouvent que la pension complémentaire via l'employeur ou la société devrait être un droit pour tout le monde (+ 6% en un an). C'est également de loin la rémunération extralégale la plus intéressante. En effet, elle rapporte plus en net au salarié qu'une augmentation équivalente du salaire brut. Pour l'employeur, cela est également positif, grâce au traitement fiscal intéressant.

bescherming.art2.FRAssurance de groupe ou voiture de société 

À une époque où les voitures de société sont de plus en plus critiquées pour diverses raisons, il n'est pas du tout déraisonnable d'affirmer que l'assurance de groupe est - ou devrait être - la nouvelle voiture de société.  Il existe effectivement un risque que le traitement fiscal favorable des voitures de société soit réduit dans un avenir pas très éloigné.

En revanche, à une époque où les pouvoirs publics ont de plus en plus de difficultés à financer la pension légale, les assurances de groupe ne pourront qu'être encouragées.

Situons les choses : la constitution de la pension se compose de plusieurs piliers

  • Nos compatriotes savent maintenant bien que la pension légale ou premier pilier ne suffira pas pour maintenir leur niveau de vie. Heureusement, le système des pensions a d'autres piliers.
  • Le deuxième pilier est la constitution de la pension via l'activité professionnelle, la pension complémentaire via l'employeur ou la société.
  • Le troisième pilier est celui que vous vous constituez vous-même, l'épargne-pension individuelle via un fonds d'épargne-pension ou une assurance épargne-pension et/ou une épargne à long terme via une assurance-vie individuelle. Dans ces cas, il est toujours question d'un avantage fiscal.
  • Par quatrième pilier, on entend habituellement l'épargne individuelle ou les placements sans incitant fiscal. D'autres entendent par quatrième pilier le "capital humain". Il s'agit de la capacité à continuer à travailler - habituellement chez le dernier employeur - après l'âge légal de la retraite, ne fût-ce qu'à temps partiel ou d'une manière " allégée", dans le but d'arrondir ses fins de mois et la pension.
  • Le cinquième pilier est le patrimoine propre, dont la propre maison fait habituellement partie.

Enquête 

Les résultats abordés dans cet article proviennent de l'Étude Nationale de Santé 2015 de Delta Lloyd Life. Cliquez ici pour plus informations.