Épargne accélérée

Les livrets d'épargne ne rapportent plus rien de nos jours. Et il va sans dire que vous aimeriez bien voir fructifier vos économies régulières. Aussi pourriez-vous être intéressé(e) par le placement dans un plan d'épargne en fonds. Voici les points auxquels vous devez consacrer de l’attention. 

Le pouvoir de la capitalisation 

Dans le cadre d’un plan d'épargne en fonds, par exemple un produit d'assurance de la branche 23, le principe du "intérêts sur intérêts" s'applique ; d’où l’importance de se lancer au plus tôt. L'effet est proportionnel au montant épargné. Vous n’êtes plus tout(e) jeune ? Alors, ne tardez plus. En outre, vous n'avez aucune obligation de verser des montants mensuels élevés, facteur constituant souvent un incitant supplémentaire pour les jeunes.

Moins de risques grâce à un placement régulier

La simple évocation du terme « placement » renvoie instantanément au risque impliqué. Mais comme vous investissez tous les mois, vous achetez aussi bien à des taux élevés qu’à des taux bas ; d’où un meilleur rendement à long terme qu’avec les produits d'épargne classiques. Il n’y a donc pas vraiment de moment propice au lancement, mais vous évitez l’escalade d’émotions en cas de baisse des taux.

Rendement

Bon à savoir : les produits de la branche 23 liés à des fonds de placement investissent dans des actions, des obligations, des espèces ou dans l’immobilier. Plus la part investie en actions dans le fonds est grande, plus le risque sera élevé et plus le potentiel d’un haut rendement augmentera également. En effet, dans le cadre d’un produit de la branche 23, le rendement dépend des performances d'un ou de plusieurs fonds de placement sous-jacents. Selon le pourcentage d'actions dans un fonds, on parle de « fonds dynamiques » si 2/3 à 3/4 sont placés en actions, de « fonds neutres » si l’investissement est réparti de manière égale entre actions et obligations, et de « fonds défensifs » si 2/3 à 3/4 sont placés en obligations et en espèces. Comme il s'agit d'un investissement à long terme, il est bon de choisir une formule plus dynamique pour commencer. Consultez votre courtier pour savoir dans quoi investir et pour pouvoir choisir la formule la mieux adaptée à votre profil.

Une assurance-épargne avec stipulation pour autrui

Dans le temps, la tradition voulait qu’un grand-parent, une marraine ou un parrain ouvre un compte d'épargne pour son petit-enfant ou filleul et y verse régulièrement de l’argent. Mais comme un compte d’épargne ne rapporte plus rien à l’heure actuelle, une assurance-épargne avec stipulation pour autrui constitue une meilleure alternative. Que signifie l’expression « stipulation pour autrui » ? Il s'agit d'une disposition (clause) dans une convention au profit d’une personne (morale) elle-même non-partie à la convention. Vous ouvrez ainsi une assurance-épargne à votre propre nom et assignez un tiers – par exemple, votre petit-enfant – comme bénéficiaire. En outre, vous déterminez vous-même la date à laquelle cette personne devient propriétaire des titres. Vous maintenez donc le contrôle sur les fonds : libre à vous de réclamer l'argent ou de désigner un autre bénéficiaire à un moment donné si vous le souhaitez. En cas de décès prématuré, le compte sera bloqué jusqu'à une date fixée par vos soins. À la date d'échéance, le capital est versé avec les intérêts au bénéficiaire, qui paie des droits de succession dessus. Tel sera également le cas si vous venez à décéder dans les trois ans qui suivent la date d'échéance, à moins d’avoir fait enregistrer ce compte en tant que donation. Pour les futurs ou jeunes grands-parents, cela vaut la peine d'investir de façon systématique et d'envisager un plan d'épargne ou un produit d'assurance de la branche 23.

La différence avec un fonds de placement bancaire

Ceci présente l’avantage que vous n’êtes redevable ni de précompte mobilier ni de taxe boursière, contrairement à un fonds de placement bancaire. En revanche, au moment de votre dépôt, vous payez une prime, ce qui n'est pas le cas avec un fonds de placement bancaire. Par ailleurs, vous pouvez également opter pour une protection supplémentaire en cas de décès, d'invalidité ou d'accident. Si vous disposez de réserves suffisantes sur votre compte à vue et sur votre compte d'épargne et souhaitez économiser davantage dans l'espoir d'un bon retour, l'assurance-vie de la branche 23 peut constituer une solution d'épargne rentable et complète.

Protection de capital

Les aspects fiscaux de la branche 23 ont déjà été traités souvent ici. Notez enfin que les produits de la branche 23 existent également avec une protection de capital et une date d'échéance. Vous avez ainsi la garantie que votre capital sera remboursé à la date d'échéance (garantie de capital). Cette protection ne s'applique pas si vous venez à réclamer votre argent plus tôt. L’inconvénient d'une protection de capital (partielle ou non) est son caractère onéreux, le rendement étant en réalité déduit du fonds et un précompte mobilier étant également dû. En résumé, cette formule ne présente pas tellement d’intérêt.

Pour un complément d'information et des conseils professionnels sur la formule la plus intéressante pour vous, vous pouvez toujours vous adresser à votre courtier.