Assurance de groupe : qu'est-ce qu'un plan cafétéria ?

Le plan cafétéria est une invention relativement récente dans la politique de rémunération des entreprises. Le terme est d'une part utilisé pour les choix que les salariés peuvent faire lors de la composition d'un ensemble d'avantages qui font partie de leur rémunération. Ils pourront alors librement décider s'ils préfèrent prendre un GSM ou une assurance hospitalisation, ou si leur préférence ira à un certain avantage (p.ex. l'intervention dans les frais de garderie) au détriment d'un autre (p.ex. une plus grande voiture). C'est un peu comme le client qui, dans une cafétéria, décide ou non de prendre un hors-d'œuvre, un potage, un dessert. Le tout au choix. En anglais, on utilise le terme "total reward". L'ensemble de la rémunération peut être déterminé par les choix et les besoins individuels. Le terme est cependant également utilisé dans le contexte des assurances groupe proposées par un employeur, où l'affilié détermine lui-même les risques et les montants qu'il souhaite assurer.

Quoi ?

L'employeur pourra, lors des négociations pour l'assurance de groupe, bénéficier de certains avantages qu'un assuré individuel ne pourrait jamais obtenir. L'employeur fixe le budget qu'il souhaite consacrer à l'assurance de groupe, il détermine les garanties qu'il veut prévoir, ainsi que les options qu'il souhaite proposer à ses salariés pour l'assurance de groupe. Dans le cadre de ce plan cafétéria, chaque travailleur disposera donc d'une somme qu'il pourra utiliser selon ses souhaits pour certaines garanties de l'assurance de groupe : un capital pension complémentaire, une assurance décès, une exonération du paiement de la prime, ou une garantie de revenus... Le salarié décide en fonction de ses propres besoins et souhaits.

Pourquoi ?

Dans notre pays, l'employeur comme le salarié sont lourdement imposés. Pour cette raison, on essaye, tant bien que mal, de proposer - respectivement, de toucher - une partie de la rémunération sous une forme moins taxée. En outre, il existe une tendance à individualiser la rémunération et à la rendre plus flexible.

Une solution parfaite, et pourtant...

Le plan cafétéria semble donc une solution parfaite, intéressante pour l'employeur comme pour le salarié. On constate pourtant que ce système connaît peu de succès dans notre pays. La première raison est peut-être le refus d'un changement de mentalité chez les employeurs. On connaît la même attitude vis-à-vis du travail à domicile. Une autre raison de la réticence des employeurs est que le plan cafétéria exige plus d'administration, et entraîne donc plus de travail pour les ressources humaines. Le même repas pour tous, c'est également plus facile pour le cuistot ! Même si ce n'est pas toujours favorable à la bonne humeur des convives.

Souvent, ce sont pourtant aussi les travailleurs qui ne comprennent pas l'intérêt ou l'utilité d'un tel choix. Pour beaucoup, la chose n'est pas claire. Les salariés n'ont pas toujours une bonne vue d'ensemble de leur plan de pension complémentaire et de ses avantages. Grâce à un plan cafétéria, l'employeur peut cependant mieux motiver et fidéliser ses salariés. Dans une situation idéale, cependant, le plan cafétéria devrait également être flexible. Le travailleur devrait donc, en fonction de l'évolution de sa situation personnelle, pouvoir apporter des modifications à son plan cafétéria. Mais ceci entraînerait encore plus de travail !

Pour toutes ces raisons, l'utilisation du plan cafétéria est à l'heure actuelle encore réservée au sommet de la hiérarchie. On peut malgré tout espérer qu'une évolution de la mentalité entraînera graduellement une meilleure acceptation du plan cafétéria et une meilleure compréhension de ses avantages.